"Mémoire vivante", résidence de création

Avec le dispositif "Mémoire vivante", le Département de la Meuse ouvre pour cinq ans un vaste chantier d'expérimentation artistique à l'échelle du département. L'objectif : créer une effervescence autour de 14-18 par le biais d'expressions artistiques contemporaines.

En lançant le dispositif « Mémoire vivante », le Département affirme son ambition de faire de ce Centenaire un événement artistique et culturel majeur, résolument inscrit dans la création d’aujourd’hui. Son principe : accueillir des artistes en Meuse pour qu’ils développent un projet de création à partir de thèmes liés à la guerre. L’une de ses particularités est d’inscrire le travail de création dans le temps, à la faveur de résidences qui pourront s’échelonner sur deux à trois ans, et ce pendant toute la durée du Centenaire.

Ce parti pris permettra le développement d’un travail en profondeur, intimement connecté aux territoires et à ses habitants. Notre ambition avec ces résidences est de réussir à créer un mouvement, de soulever des questions, pour revivifier, renouveler le regard que l’on peut porter sur cette guerre. Cela correspond à une attente du public, qu’il faut étonner, surprendre.

Un appel à projets a donc été lancé au second semestre 2014, ouvert à toutes les formes d’expression artistique contemporaines (théâtre, danse, musique, arts plastiques, création audiovisuelle, écriture). Le dispositif a l’ambition de pouvoir accueillir des artistes français et étrangers pour diversifier les regards et enrichir les propositions. Les résidences sont accueillies et accompagnées par cinq structures culturelles du département, soutenues par la DRAC et la région Lorraine : Action culturelle du Barrois (ACB) – Scène nationale de Bar-le- Duc, Transversales, Vent des Forêts, Scènes et territoires en Lorraine et Vu d’un Œuf.

Immerger le public au cœur de la création

Un enjeu fort du projet réside dans le fait de pouvoir créer un lien étroit entre des artistes au travail et la population locale par l'entremise des associations culturelles qui les reçoivent. Des sorties de résidences ou étapes de création pourront ainsi être présentées périodiquement.

Une rencontre sera également organisée à l’automne 2015 et prendra la forme d’un forum au cours duquel artistes et public pourront échanger sur le travail de création entrepris, et plus largement sur la relation entre guerre et art. L'intérêt est de pouvoir découvrir la création en train de se faire, le travail de recherche, d’expérimentation artistique. La présence des artistes sur le territoire pourra aussi donner lieu à des actions culturelles avec différents publics, en particulier auprès de la jeunesse.

 

Retrouvez cet article, et d'autres sur le Centenaire,
dans le Meuse 55 de ce mois-ci,
disponible en cliquant ici

Newsletter

Pour ne rien rater !

Vous souhaitez recevoir nos bons plans, nos offres
exclusives et notre actualité ?

Nos partenaires :

Votre carnet de voyage {{getNodes().length}} Retour au site
Lieux historiques {{getNodes({type:'lieu_historique'}).length}}
{{node.date}}
{{node.title}}
{{node.description}}
Vous n'avez pas encore
sélectionné de lieu historique
manifestations {{getNodes({type:'manifestation'}).length}}
{{node.date}}
{{node.title}}
{{node.description}}
Vous n'avez pas encore
sélectionné de manifestation
activites {{getNodes({type:'activite'}).length}}
{{node.date}}
{{node.title}}
{{node.description}}
Vous n'avez pas encore
sélectionné d'activité
circuits {{getNodes({type:'circuit'}).length}}
{{node.date}}
{{node.title}}
{{node.description}}
Vous n'avez pas encore
sélectionné de circuit